MISSISSIPPI, 2012

Je suis malade et n’ai plus longtemps à vivre. J’emporte de nombreux secrets avec moi, Janey. Ce que je suis et ce que j’aurais pu être.
Je ne suis pas aussi noire qu’on m’a dépeinte. Je veux que tu le croies.
Mes yeux m’ont privée du plaisir que je pouvais prendre à regarder ta photo.
Je ne peux plus voir pour écrire. Je dois te dire quelque chose. Si jamais tu viens ici, répare ma vieille maison et ne manque pas d’aller trouver le général Allen, de Billings. C’était un bon ami.
Il y a quelque chose que je devrais te confesser, mais je ne peux tout simplement pas. Je l’emporterai dans ma tombe : pardonne-moi et songe que j’étais solitaire.

Lettres à sa fille, 1902, Calamity Jane


Mississippi # 1, 2012